Partez à la découverte des équipes du SICTIAM !

Nous lançons le 1er épisode d’une longue saga présentant les professionnels du SICTIAM qui sont à votre écoute tout au long de l’année.

Motivés et passionnés par leurs métiers, découvrez les nouveaux arrivants au sein du Pôle « Modernisation des Métiers ».

Karine LE BELLEC

  • À quel pôle êtes-vous rattachée au sein du SICTIAM et quelles sont vos missions ?
    Je suis rattachée au Pôle « Modernisation des Métiers » en tant que Consultante Gestion Financière, j’interviens dans le déploiement de solutions de gestion financière au sein des collectivités, je forme les agents à l’utilisation des logiciels et je viens en aide aux adhérents via le support téléphonique.
  • Parlez-nous de votre parcours professionnel… Comment avez-vous « atterri
    » au SICTIAM ?
    Avant de rejoindre les Alpes-Maritimes il y a 6 ans, j’occupais le poste de responsable finances dans une communauté de communes pour laquelle j’ai mené plusieurs projets d’envergures dont celui de la migration vers une nouvelle solution informatique. Grâce à mon parcours j’ai acquis une connaissance approfondie des finances publiques ainsi qu’une forte aisance dans les technologies du numérique. Diplômée d’un DECF, j’ai occupé ensuite le poste de Responsable d’un service Paie dans le secteur privé en arrivant dans la région. J’ai saisi l’opportunité de rejoindre le public avec le SICTIAM il y a quelques mois.
  • Quels logiciels utilisez-vous ?
    J’utilise les logiciels CIRIL Gestion Financière et E-Magnus.
  • Quelles compétences avez-vous développées depuis votre arrivée au SICTIAM ? Avez-vous eu des formations supplémentaires ?
    J’ai été formée sur les logiciels CIRIL et E-Magnus. Venant d’arriver, je développe mes compétences au quotidien.
  • Si vous aviez une baguette magique, qu’inventeriez ou changeriez-vous ?
    L’égalité de traitement hommes/femmes.
  • La relation adhérent, pour vous c’est… ?
    L’adhérent est au centre du SICTIAM et il me tient à cœur de tisser un lien de partenariat fort avec lui. Pour moi, la relation adhérent c’est : le sens de l’écoute afin de créer un impact bénéfique créateur de valeurs, l’attention portée à la qualité et à l’exactitude de la réponse, la réactivité, la capacité d’analyse et l’attention portée à la satisfaction de l’adhérent.

 

Karine URBAIN

  • À quel pôle êtes-vous rattachée au sein du SICTIAM et quelles sont vos missions ?

    J’exerce mes missions au sein du pôle « Modernisation des métiers », autour des applications métiers de gestion financière et de la dématérialisation. J’ai en charge l’accompagnement, le conseil, la formation et le support des adhérents sur ces thématiques.

  • Parlez-nous de votre parcours professionnel… Comment avez-vous « atterri » au SICTIAM ?
    J’ai exercé mes fonctions durant 19 ans au sein d’un service informatique et 7 ans en tant que responsable des applications métiers RH et GF au sein d’une collectivité territoriale.
    La diversité des métiers et logiciels, les projets toujours innovants, la relation aux nombreux adhérents, l’autonomie et la polyvalence m’ont séduite. J’ai ainsi choisi de rejoindre le SICTIAM afin d’enrichir mon parcours professionnel.
  • En quoi consiste votre métier ?
    Il consiste à l’expertise des métiers et des compétences techniques au sein des collectivités dans le domaine de la gestion financière. Le sens du relationnel et l’écoute de nos adhérents est primordial.
  • Quel(s) logiciel(s) utilisez-vous ?
    CIRIL GF, e-magnus 2009 et évolution, Totem, Windette et Webdette, Sesile et Stela, Ozwillo et Maarch.
  • Quelles compétences avez-vous développées depuis votre arrivée au SICTIAM ? Avez-vous eu des formations supplémentaires ?
    Je suis montée en compétence métier sur la Gestion Financière et côté dématérialisation sur la signature via parapheur électronique, Tdt, logiciel Maarch (GEC). J’ai été formée sur l’ensemble des logiciels car je ne les pratiquais pas dans mon ancienne collectivité.
  • Si vous aviez une baguette magique, qu’inventeriez ou changeriez-vous ?
    Moins d’incident au support et la possibilité de solutionner les problèmes avec ma baguette magique 😊 mais malheureusement cela ne fonctionne pas ainsi d’où la difficulté rencontrée parfois dans la résolution des incidents.
  • La relation adhérent, pour vous c’est… ?
    Important et primordial. Je suis au service de l’adhérent et essaie de répondre au mieux à ses attentes et besoins. C’est aussi créer des liens, communiquer, échanger et instaurer une relation de confiance.

 

Mathias DURAND

  • À quel pôle êtes-vous rattaché au sein du SICTIAM et quelles sont vos missions ?
    Je réalise des Missions en Gestion Financière comme Chef de projets rattaché au pôle « Modernisation des métiers ».
  • Parlez-nous de votre parcours professionnel… Comment avez-vous « atterri » au SICTIAM ?
    Après une quinzaine d’année passées à travailler dans les systèmes d’informations financiers j’ai rejoint le SICTIAM, qui m’a offert l’opportunité de devenir chef de projets en région SUD.
  • En quoi consiste votre métier ?
    Assister les utilisateurs et déployer des solutions de gestion financière pour les collectivités locales.
  • Quel(s) logiciel(s) utilisez-vous ?
    J’utilise les logiciels CIRIL GF et e-Magnus GF.
  • Quelles compétences avez-vous développées depuis votre arrivée au SICTIAM ? Avez-vous eu des formations supplémentaires ?
    J’ai acquis de nombreuses compétences en gestion financière publique.
  • Si vous aviez une baguette magique, qu’inventeriez ou changeriez-vous ?
    Hélas, je ne suis pas magicien ;-D.
  • La relation adhérent, pour vous c’est… ?
    Je fais de mon mieux pour instaurer avec les adhérents une relation de convivialité et confiance.

 

Lory TEURQUETY

  • À quel pôle êtes-vous rattachée au sein du SICTIAM et quelles sont vos missions ?
    Je suis rattachée au pôle « Modernisation des métiers » comme Cheffe de projets Métiers Ressources Humaines. J’accompagne les collectivités dans la mise en place de leur SIRH.
  • Parlez-nous de votre parcours professionnel… Comment avez-vous « atterri » au SICTIAM ?
    J’ai dix ans d’expérience sur des fonctions RH (emploi – mobilité) dans le secteur privé et cinq ans en tant qu’Adjointe Direction Ressources Humaines au sein d’une collectivité territoriale (emploi-mobilité, recrutement, formation, entretiens professionnels, CT-CHSCT…).
    Pourquoi le SICTIAM ? Je souhaitais évoluer dans les pratiques professionnelles, notamment sur la gestion de projets en ayant une posture de conseil et d’accompagnement des collectivités. De plus je trouve très intéressante la relation avec les adhérents pour un partage d’expériences.
  • En quoi consiste votre métier ?
    Planification de projets RH, assistance, formations, support auprès des adhérents.
  • Quel logiciel utilisez-vous ?
    J’utilise CIVIL NET RH et je suis en cours de transfert de compétences sur e-magnus.
  • Quelles compétences avez-vous développées depuis votre arrivée au SICTIAM ? Avez-vous eu des formations supplémentaires ?
    Je suis en train de développer la compétence « animation de formation » et je poursuis le transferts de compétences sur les différents modules de CIVIL NET RH et e-magnus.
  • Si vous aviez une baguette magique, qu’inventeriez ou changeriez-vous ?
    Adoucir et assainir les relations humaines.
  • La relation adhérent, pour vous c’est… ?
    Être à l’écoute pour comprendre leurs besoins, savoir s’adapter à son interlocuteur, créer un climat de confiance pour garantir une relation saine dans le but de répondre aux attentes de l’adhérent. La satisfaction de l’adhérent est ma priorité. Mon cœur de métier étant les Ressources Humaines, mon objectif a toujours été de satisfaire la demande de mon interlocuteur.