La CASA a confié au SICTIAM l’élaboration de sa Stratégie Communautaire d’Aménagement Numériques (SCAN), et a souhaité, parmi les premières actions de mise en oeuvre opérationnelle de ce SCAN, créer un GFU (Groupement Fermé d’Utilisateurs) entre plusieurs sites communautaires.

Une note de cadrage élaborée par le SICTIAM, a proposé différents scénarios envisageables  concernant  aussi  bien  l’établissement  du  réseau  que  son exploitation, avec trois niveaux progressifs d’ambition selon ce que le projet concerne :

–  quelques  sites  prioritaires,  dans  une  phase  « test », mais  avec  les  limites  ponctuelles  d’une faible mutualisation technique et financière,

–  un périmètre de sites publics plus important, éventuellement étendu à la satisfaction des besoins des entreprises de Sophia Antipolis,

–  une  approche  plus  structurante  et  de  long  terme  reposant  sur  la  mise  en  œuvre  d’un réseau public de collecte sophipolitain.

C’est ainsi que le SICTIAM s’est vu confier la maîtrise d’ouvrage du raccordement, de façon prioritaire mais non limitative, de 13 premiers sites publics en FO passive. Ces 13 premiers sites s’inscrivent dans un ensemble de 68 sites CASA identifiés sur le périmètre communautaire, et,  plus  largement,  un  total  de  350  sites  publics  de  toutes compétences sur l’ensemble du territoire CASA.