Eric CIOTTI, le Président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, a inauguré hier le Plan de relance du département pour l’année 2016/2017. A l’origine de ce projet, la cession de l’Aéroport Nice Côte d’Azur et l’affectation d’une partie des 81,4 millions d’euros obtenus par la vente au financement d’un Plan de relance économique (l’autre partie ayant été affectée au désendettement du Département).

planderelance

Ainsi, 40,4 millions d’euros seront consacrés à atteindre quatre grands objectifs visant à l’amélioration de la compétitivité du territoire, tout « en s’appuyant sur une gestion rigoureuse et raisonnée des deniers publics ».

Parmi ces quatre grands axes figurent le renforcement de la sécurité et de l’attractivité du territoire. 7 millions d’euros seront consacrés à la relance de l’activité touristique suite aux répercussions des attentats du 14 juillet à Nice, à la protection des élèves dans les collèges et au soutien apporté aux manifestations culturelles et sportives.

La protection de la population et la préservation du territoire figure en seconde position avec 14 millions d’euros dédiés à la gestion des risques naturels (inondations…), au renforcement des Services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) et à la sauvegarde de la biodiversité, notamment en milieu marin.

numerique0613 millions d’euros sont réservés aux investissements d’avenir et à l’accompagnement des collectivités dans l’aboutissement de leurs projets innovants. C’est de cet objectif que le numérique constitue une part primordiale. Avec l’accélération du déploiement du Très Haut Débit par le SICTIAM, le Département se fixe comme but ultime de devenir un territoire 100% connecté d’ici 2021. Dans ce cadre, une aide est apportée aux communes pour la réalisation des travaux d’installation de la fibre optique. Des investissements pour les infrastructures routières et l’amélioration du quotidien dans les collèges seront également engagés.

Enfin, le champ de la santé et des solidarités est fixé parmi les priorités. Un soutien sera apporté à l’innovation avec le lancement d’un appel à projets pour la santé, l’enfance et le handicap. L’objectif sera atteint avec l’amélioration de la qualité de vie des seniors et la promotion de l’insertion professionnelle au bénéficiaires du RSA.