Parole d’Adhérent – Villefranche-sur-Mer

villefranche sur mer

#ParoledAdhérent

Au SICTIAM, il est essentiel de permettre à nos adhérents de s’exprimer et de les écouter attentivement. Ce mois-ci nous sommes allés à Villefranche-sur-Mer à la rencontre de Nicole Pieffort, Conseillère Municipale et Déléguée Titulaire du SICTIAM, et Arnaud Ramoneda, Responsable du Service Informatique.

Madame Pieffort, Villefranche-sur-Mer est l’une des communes fondatrices du SICTIAM, pouvez-vous nous donner les secrets de cette relation qui dure depuis 34 ans ?

Si on compare l’ordinateur au corps humain, l’unité centrale serait le cœur du système informatique. C’est ici, au coeur de Villefranche-sur-Mer que le SICTIAM est né en 1989 grâce aux actions solidaires de 14 communes.

Encore aujourd’hui, le Syndicat se développe grâce à la mutualisation des connaissances d’hommes et de femmes qui œuvrent ensemble en mettant de côté toute divergence politique pour un seul et même objectif : la transformation numérique et énergétique des territoires.

Depuis quelques mois, le SICTIAM arbore un nouveau logo que je trouve fédérateur. Vous savez, une image est parfois plus parlante qu’un grand discours. Les nouvelles formes du logo du SICTIAM me font penser à une manille, cet outil qu’on utilise sur les bateaux comme mousqueton pour connecter plusieurs éléments. Quelle que soit la taille des collectivités ou des établissements publics, le SICTIAM les relie les uns aux autres.

Vous représentez la Ville de Villefranche-sur-Mer au SICTIAM en tant que déléguée titulaire, est-ce votre appétence pour le numérique ou votre parcours professionnel qui vont ont conduit à vous impliquer dans cette fonction ?

De la Direction départementale de l’équipement au Département des Alpes-Maritimes en tant que responsable de l’aménagement du territoire, en passant par l’enseignement des outils numériques à l’Université, c’est tout naturellement que j’ai répondu favorablement à la demande du Maire de Villefranche-sur-Mer d’être Déléguée titulaire du SICTIAM. J’ai toujours été passionnée par le numérique.

Quels services du SICTIAM utilisez-vous ? Quels sont les avantages ?

Le SICTIAM est complémentaire de nos services internes avec une mise en synergie des connaissances. Grâce à lui, notre commune a accès à un catalogue de services varié. Le SICTIAM nous accompagne actuellement sur diverses compétences telles que les logiciels de ressources humaines et de gestion financière, le Système d’Information Géographique (SIG), l’école numérique, la téléphonie, Stela, Sesile ou encore le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Si nous n’étions pas adhérents du SICTIAM, nous devrions mettre en place une organisation complexe pour former nos propres agents. La mutualisation des expertises par le SICTIAM est aujourd’hui essentielle pour apporter à nos administrés un service public efficace et adapté aux enjeux numériques actuels.

Après plusieurs années d’absence, la Journée des Utilisateurs est de retour. Vous y avez participé en février. Qu’en avez-vous pensé ?

Que du positif ! La Journée des Utilisateurs est un événement important pour consolider les relations des adhérents avec le SICTIAM. L’édition 2023 a permis de rencontrer des anciens et nouveaux collègues, échanger avec les équipes et fournisseurs du SICTIAM, et s’informer sur diverses problématiques telles que la mutualisation, ou la cybersécurité. J’espère que nous aurons l’honneur d’accueillir une prochaine Journée des Utilisateurs à Villefranche-sur-Mer.

Monsieur RAMONEDA, comment considérez-vous le SICTIAM aujourd’hui  ?

Le SICTIAM, c’est une culture qui m’a été partagée, transmise. Notre citadelle Saint-Elme est le berceau du SICTIAM, ce n’est pas un privilège mais un honneur de pouvoir conserver cette proximité innée avec le Syndicat. Une notion à laquelle la commune de Villefranche-sur-Mer est attachée.

Je rejoins les propos de Madame Pieffort, avant d’être un acteur essentiel de la transformation numérique, le SICTIAM est un ensemble d’hommes et de femmes qui mettent en commun leurs expertises pour le bon fonctionnement des collectivités et des établissements publics.

Le discours du Président Ginésy lors de la Journée des Utilisateurs est porteur d’espoir pour préserver la solidarité entre les adhérents qui fait la solidité du SICTIAM d’aujourd’hui et de demain.

Quel service le SICTIAM pourrait développer pour mieux vous servir ?

Au cours des dernières années, nous avons observé une augmentation aalarmante des cyberattaques dans les collectivités publiques. Pour faire face aux risques, les acteurs publics doivent instaurer une politique de cybersécurité globale au sein de leur structure impulsée par le SICTIAM. Je salue la nouvelle offre que le SICTIAM est actuellement en train de tester, et qui j’espère sera proposée rapidement à tous les adhérents : Madis Cyber, qui permet de packager sensibilisation, évaluation des risques potentiels dans la collectivité et mise en.œuvre d’actions de sécurisation.

 

Intelligence Artificielle

Intelligence artificielle et réseaux sociaux : quelles perspectives et quels risques pour les jeunes ?

DPO / RGPD

Mise en conformité du régime de la vidéoprotection avec le droit européen relatif à la protection des données

Transition numérique

Nouvelles offres – Site internet, chatbot IA, application mobile citoyenne et réalité virtuelle